CRFPA 2019 : Comment réussir le Grand Oral ?

Partager c'est aimer !

Le grand oral …. la dernière bataille du crfpa !

Le Grand Oral abrégé Grand O c’est sans doute l’épreuve la plus redoutée de tous les aspirants avocats ! Si vous venez d’avoir les écrits du CRFPA ou si vous voulez les passer l’année prochaine, cet article est fait pour vous.

Je vais essayer à travers mon expérience de vous dire quand et surtout comment réviser cette épreuve ! Prêt ?

QUAND réviser le Grand O ?

Premier conseil, je n’ai pas révisé le grand oral avant la fin des écrits (début septembre). J’ai ensuite pris une semaine de vacances et du coup j’ai commencé à réviser le grand oral vers le 15 septembre.

A partir de ce moment j’étais plus reposée, moins stressée. Les écrits sont vraiment éprouvant alors une fois libéré de ça, un peu de soleil et quelques verres de rosé sont bien mérités … J’ai commencé les révisions du Grand O avec le sourire et surtout prête à l’endurance de la dernière épreuve.

Vous l’avez compris, je n’ai pas attendu la proclamation des résultats des écrits qui arrivent très tard (fin octobre). Et ne faites pas l’erreur d’attendre ! La dernière quinzaine de septembre et octobre jusqu’à la proclamation des résultats, vous pouvez réviser à « mi-temps » : 3 ou 4 heures par jour suffiront !

Au jour des résultats, si vous êtes admissibles (10/20), il y a lieu de faire la fête mais attention les épreuves du Grand O et de langue (choix de la langue jusqu’en 2021) peuvent arriver très vite alors il faut bien s’organiser et tout donner pour cette dernière ligne droite !

Le Grand Oral est véritablement l’épreuve qui rime avec persévérance.

Normalement vos notes à l’écrit vous seront données mais partez du principe que vous avez 10. Pourquoi 10 ? Car le Grand O est affecté d’un coefficient 4 donc pas le droit à l’erreur. Vous devez tout donner, ne pas vous reposer sur de bonnes notes à l’écrit. Même si vous avez plus de chance de réussite que pour les écrits, je vous assure que c’est atroce de rater cette épreuve … Alors ne lâchez rien ! Vous allez faire une excellente prestation !

COMMENT le réviser ?

Voici ma « petite recette » de réussite en deux périodes :

Période post-vacance (mi-septembre) > jour des résultats écrits (dernière quinzaine d’octobre) : 3 à 4h par jour

Période post résultats > jour J : A fond les ballons selon la date de votre  grand oral !

Organisez vous comme vous voulez car en vous y prenant de la façon dont je vous ai présenté, vous aurez le temps (au moins 1 mois et demi). Vous devez étudier le volet historique, les grands moments de l’histoire de France, la Ve République puis étudier chaque liberté avec les textes de références, les définitions, les notions, les jurisprudences et surtout l’actualité en lien.

Et oui l’actualité c’est crucial ! Vous devez connaître toute l’actualité relative aux libertés de l’année donc tout … Des manifestations des gilets jaunes à l’incendie en Amazonie.

Soyons plus précis, voici le programme officiel de l’examen « libertés fondamentales » du Grand Oral avec en italique avec des précisions que je vous apporte – liste non exhaustive – (lien vers l’arrêté du 17 octobre 2016) :


I. – Culture juridique générale

> Les grands procès historiques, les grands auteurs, les grandes réformes …

II. – Origine et sources des libertés et droits fondamentaux

> Les libertés en France c’est l’histoire de France notamment depuis la IIIe République, les libertés et les philosophes des lumières, la séparation des pouvoirs, l’émergence de la constitution de la Ve République … Mais aussi à l’étranger (Magna Carta, Habeas corpus, Bill of rights …), la vision européenne ou internationale des droits de l’Homme, 

III. – Régime juridique des libertés et droits fondamentaux

> Les libertés et le juge pénal, et le juge civil, et le juge constitutionnel … 

IV. – Principales libertés et les principaux droits fondamentaux

> Dignité, droit à la vie (et fin de vie), liberté de conscience et d’expression, liberté religieuse, laïcité, état d’urgence (article 16, état de siège …), la vie privée, droit de propriété et libertés économiques, droits politiques, le juge administratif et les libertés, principe d’égalité, libertés au travail, terrorisme, droit du détenu …


Ayant assister à plusieurs grands oraux, j’ai regroupé les questions types qui peuvent vous être posées : le serment de l’avocat, les présidents, les gardes des sceaux, les noms des ministres, les référés administratifs et surtout l’actualité de la semaine (nouvelle loi, décret, débat …).

Ma routine se résumait à lire tous les articles possibles sur les libertés sur Facebook, Twitter et sur des blogs : Libertés Libertés Chéries, 1 an pour le CRFPA, du Berceau au barreau, Dalloz Actu (Lextudiant depuis cette année) … et aussi Département Juridique. Ainsi que les vidéos disponibles sur Youtube : Objectif Barreau, Mikael Benilouche (Flash Juris), Camille Decode, Lextenso, Juris Internetus … Regardez aussi BFM TV !

L’important dans vos révisions est de pas vous limitez à apprendre par cœur un mémento de libertés fondamentales. Vous devez décloisonner le droit. Pour cela vous devez vraiment lier vos cours aux actualités, mettre en tension les différentes libertés.

LE JOUR J … ça se passe comment ?

La veille du jour J, mangez bien et essayez de passer une nuit complète, pas de révisions. Le matin, préparez vous : Tailleur ou costume propre et repassé, cheveux propre et arrangé, maquillage et bijoux discrets, chaussures convenables et propres (j’insiste sur la propreté mais les cheveux gras le jour J ça attire le regard …).

Le grand jour est arrivé. Vous connaissez l’heure de votre convocation. Soyez à l’heure, soit 1h avant votre passage devant le jury.

Vous allez donc composer pendant 1h sur un sujet tiré au sort. Dans mon IEJ (Toulouse), il y autant de sujets que de candidats mais des thèmes récurrents. Vous pouvez avoir un article de presse, une décision de justice, un commentaire de texte ou de doctrine, une image, un article d’un code notamment le préambule du code civil …

Puis on vient vous chercher, vous allez saluer le jury et attendre ensuite que l’on vous donne la parole.

Le jury est composé d’un avocat, d’un magistrat et d’un universitaire qui préside. Vous ne devez jamais négliger l’un d’entre eux surtout dans la distribution de votre regard.

“Les épreuves orales d’admission [au CRFPA] comprennent (…) un exposé de quinze minutes, après une préparation d’une heure, suivi d’un entretien de trente minutes avec le jury, sur un sujet relatif à la protection des libertés et des droits fondamentaux permettant d’apprécier les connaissances du candidat, la culture juridique, son aptitude à l’argumentation et à l’expression orale”.

Arrêté du 17 octobre 2016, entrant au vigueur à compter de la session 2017.

 

Vous commencez donc avec les 15 minutes d’exposé. Cet exposé doit être équilibré et reparti entre une introduction (environ 3 minutes) et deux partie (5/6 minutes chacune) et une mini conclusion.

Petite astuce, vous pouvez tendre des perches à vos interlocuteurs en mettant astucieusement des notions, des actualités auquel vous connaissez la réponse lors des questions-réponses suivant l’exposé.

Car le pire moment c’est cette fameuse séance de questions-réponses de 30 minutes. Des questions autour du texte puis ensuite des questions aléatoires sur … n’importe quoi ! Alors soyez positif, attentif, combattif et surtout ne dites jamais que vous ne savez pas ! Essayez de raisonner comme un juriste.

 

Maintenant je vous souhaite bonne chance !! Je vous assure, le jeu en vaut la chandelle !

 

A propos de l'auteur

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.